vendredi 22 décembre 2017

Réflexions tardives de bon heur


La langue française est souvent injuste pour les femmes :
un travailleur>une travailleuse (une pute)
un gars>une garce
Pourtant, on dit bien :
un pervers narcissique>une ?
un connard>une connasse, personnage hautement comique interprété par Camille Cottin.


La France c'est le pays où un escroc fait 20 % à une élection présidentielle, où un député ayant failli tuer un homme à coups de casque de scooter...reste député et où le Premier ministre prend un vol Tokyo-Paris à 350 000 euros aux frais du contribuable sans raison valable et ne comprend pas que cela puisse choquer. Toutefois, les passions se déchaînent lorsque Sa Majesté ose accepter un coup de fil de la part d'un animateur de divertissement à l'occasion de son quarantième anniversaire.


L'animal de compagnie est la garantie d'un bien-être permanent et même croissant. Quand les humains sont perfides, le chat ou le chien se contente de croquettes et de tendresse pour être comblé. Or voir un être si heureux et reconnaissant envers vous effacerait presque votre besoin naturel d'intégration dans la communauté humaine. 


Le maquillage est un immense privilège accordé aux femmes : celui de porter le masque du présentable qui pousse à adopter un comportement social et sociable. Il fonctionne donc sur le même principe que le tailleur/costume, à la différence que la femme a l'avantage de pouvoir porter les deux !


Les enfants ne sont pas toujours insupportables : ils sont souvent une source de réflexion pour qui sait les observer et écouter. Ils sont les seuls à poser les questions importantes oubliées des adultes et à se créer un monde imaginaire fascinant. Par ailleurs, leurs interrogations expriment déjà un conditionnement de la part des adultes de leur entourage et montrent alors à quel point la société façonne les esprits dès le plus jeune âge. Ex : "Pourquoi t'as pas de mari ?"


Une soirée passée à rire avec des gens drôles et tout simplement agréables constitue l'une des plus grandes joies qu'une vie humaine peut offrir. Elle fait instantanément oublier les déboires sanitaires, financiers et professionnels du médiocre quotidien, paradoxalement grâce à sa simplicité et sa banalité.


Noel a au moins le mérite de forcer les gens à avoir l'"esprit de famille" et à apprécier une période de l'année quasi entièrement privée de la lumière du jour.


L'émission "Les Grandes Gueules" est un bijou de l'audio-visuel français.


Écouter Brothers in Arms de Dire Straits dans des écouteurs pendant une ballade champêtre est une délicieuse expérience fortement recommandée par le Ministère de la Santé.

Les grognasses qui mettent bas ont enfin trouvé une raison de vivre et accessoirement de ne plus faire chier leur monde. En théorie.

10 commentaires:

  1. Le père Arthur disait qu'à l'encontre des autres continents, il n'y a pas de singes en Europe ; mais il y a les français et cela compense

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excessif mais pas vain. J'ai lu quelque part dans une revue (devrait la rechercher) un entretien avec Helmut Schmidt, qui constatait sobrement qu'il ne comprenait pas les français.

      Supprimer
    2. Cela ne m'étonne pas. Je ne comprends pas toujours les Allemands non plus.
      Ceci étant, la tolérance des Français envers certaines pratiques est inconcevable pour certains pays. Citation d'un correspondant à Paris qui couvrait la campagne présidentielle pour un journal néerlandais : "Moi en attendant, je ne PEUX PAS expliquer aux Hollandais comment un Fillon fait 20 %. Ils ne peuvent pas comprendre."

      Supprimer
    3. Les "mille" peuplades celtes - entendons gauloises - ont à la fois la passion de l'égalité et un fort désir de privilèges.
      La Réforme religieuse n'a pas, au surplus, marqué son empreinte.

      Supprimer
    4. Oh...Je ne remonterais pas si loin dans les explications, notamment parce que je pense qu'il y a un véritable antagonisme entre les cultures latins et nordistes, dont les Celtes font partie. Ça ne colle pas avec votre analyse donc.
      Je dirais tout simplement que la France est une monarchie républicaine. D'où l'hyper centralisation qu'aucun responsable politique ne semble vouloir remettre en question et tout les fastes anachroniques hérités de la monarchie.

      Supprimer
    5. Il existe un décalage de temps - un millénaire voire davantage - entre les pénétrations celte puis germaine sur le territoire de ce qui sera plus tard la France.
      Pour l'antagonisme que vous constatez, il est patent et la crise des déficits, entre autres choses, l'a révélé dans toute sa dureté.

      Supprimer
    6. Tout à fait. Quant au fort désir d'égalité (Voltaire parlait d'obsession, parfois au mépris de la liberté), il est effectivement contradictoire avec ce laisser-faire à l'égard des privilèges. J'ignorais seulement que cela pouvait venir de la culture celte.
      Tout cela allié à l'absence d'empreinte de la Réforme religieuse (et on retombe sur la culture latine en réalité) fait beaucoup de dégâts.

      Supprimer
    7. Absolument. Je coince tout de même sur le qualificatif de dégâts ;)
      La France et les français, moi au plus profond, sont peu enclins à suivre "la meute" - quant aux modes, et bien celles-ci passent...

      Supprimer
    8. Remplaçons alors "dégâts" par "gaspillage";) Tout le monde est enclin à suivre la meute, les Français ne peuvent pas être au-dessus du lot car l'humain est ainsi fait. Je m'en suis même moquée ici http://rockandvolk.blogspot.de/2017/11/le-marche-aux-moutons.html

      Supprimer