mercredi 18 juillet 2018

Rien à foot


Ai-je le droit ou ne l’ai-je pas ?
Les Bleus Blacks Blacks Blancs ont gagné,
Mais jamais la masse dans le sens tricolore je n'ai peigné.
Ai-je le droit ou dois-je comme elle crier avec les bras ?

Si la culture est au centre de ma douce vie,
Les festivals et lectures au soleil rythment mon été,
Et ignorent naturellement l’enthousiasme cocardier,
Ai-je le droit de ne céder qu’à mes envies ?

La nation a gagné et je suis heureuse pour vous tous.
Exultez jusqu’à la prochaine grève !
Jouissez fort de votre belle trêve !
Car toujours la paix s’émousse.

Chômage, injustice et violence reviendront.
La victoire n’est-elle pas déjà entachée ?
Locaux saccagés et femmes agressées
Portent les stigmates du patriotisme viril et con.

Non je ne suis pas fière d’être Française
Mon amour pour mon pays est si évident
Qu’une déclaration le rendrait moins puissant
Les vrais sentimentaux, eux, se taisent.


2 commentaires:

  1. Bonjour !
    Je partage votre réflexion orchestrée poétiquement !
    De plus, je découvre - à mon tour - votre blog et c'est très agréable de s'y promener !
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je sais bien que je n'étais pas la seule "anti-CDM". Malheureusement, les gens comme moi se cachent^^. À bientôt. Je me promènerai également sur votre blog.

      Supprimer